Que nous apportent les Fleurs de Bach ?

"WILD ROSE"

  • QUE NOUS APPORTENT LES FLEURS DE BACH   ?

La thérapie avec les fleurs de Bach nous fait retrouver le bonheur, enfoui sous des habitudes, des principes erronés et des comportements négatifs, des croyances.

 

Avec les fleurs, le calme revient, nous voyons clairement nos buts et les chemins pour y parvenir, nos vies s’améliorent   ainsi que nos relations avec l’autre.

 

Les fleurs agissent subtilement, au niveau de notre état d’âme, de notre regard sur la vie, en nous communiquant énergie et espérance.

Elles résolvent nos conflits intérieurs en éclairant notre choix de vie.

Elles développent les qualités dont nous sommes porteurs.

Elles nous permettent un nouvel épanouissement, qui  se mesure  en harmonie avec soi même et les autres.

 

Elles sont avant tout guérisseuses de l’âme.

Elles accompagnent dans la connaissance de soi.

Elles nous apportent aide, soutien, lumière.

Les fleurs de Bach font remonter à la surface la cause réelle du mal être. Elles nous aident à éliminer la source profonde des souffrances qui peuvent aboutir à  la maladie. Elles participent ainsi à notre guérison.

Edward Bach a été un grand médecin reconnu par ses pairs, un chercheur qui  a fait progresser les traitements vers plus d’efficacité et moins de toxicité, avant de se tourner vers l’homéopathie qui correspondait plus à son propre idéal de la médecine, avec l’accent mis sur le patient dans sa globalité et le traitement doux, sans effets secondaires, adapté aux réactions particulières de chaque malade.

Dans la poursuite de cet idéal et pour épanouir sa vocation, il s’est ensuite   consacré à SA méthode de guérison par les fleurs, simple, subtile et efficace, qui   traite les conflits intérieurs et les souffrances psychiques.


Selon E.Bach,

“la maladie est, dans son essence, le résultat d’un conflit entre l’âme et l’esprit et ne sera jamais extirpée sans un effort spirituel et mental ».

Il dit aussi  :

« Il ne faut jamais désespérer, si grave que soit la maladie, car le fait que la personne jouisse encore de la vie physique est l’indication que l’âme qui la gouverne n’est pas sans Espoir ».