Rock Rose la Guérisseuse

Jusque là, elle était une enfant joyeuse et téméraire, insouciante, parfois capricieuse, mais surtout, immortelle.

Elle avait tout juste cinq ou six ans quand elle apprit la malédiction qui frappait chacun des siens, inéluctablement. Elle devint alors consciente que la terrifiante dame noire un jour viendrait la saisir elle aussi et l’emporterait dans un grand néant qu’elle imaginait glacial et désespérant.
A partir de cette révélation, presque chaque soir, quand elle se retrouvait seule au fond de son lit, le cauchemar remontait à la surface du silence jusque tard dans la nuit.
Son coeur s’affolait, sa peau se hérissait, sa gorge se serrait sur ce devenir inévitable. Elle s’enfonçait au-delà de sa disparition, évaluait ce vide, ce silence, essayait d’apprivoiser cette peur extrême qui la laissait, tremblante et désespérée, se perdre dans l’oubli d’un sommeil agité.

Ainsi, nuit après nuit, mois après mois, année après année, sa vision la hantait. Elle en avait perdu la joie, la foi. tout lui semblait dérisoire, à quoi bon ?

Elle était devenue une petite vieille enfant, secrètement en proie à la terreur, qui attendait l’heure cruelle de son hiver éternel. En silence elle criait, tempêtait d’être en vie, sachant désormais qu’il lui faudrait en payer le mortel prix.

De cette angoisse secrète et profonde, elle ne parlait pas, jamais, croyant épargner cette vérité, cette cruauté à ceux qu’elle chérissait.
Et les années passaient, le temps coulait inexorablement, creusant déjà ses rides. Elle avait oublié le goût de la vie depuis si longtemps déjà…

Jusqu’au jour radieux où quelqu’un, un ange guérisseur sans doute sous son air si humain, lui prépara l’élixir de Rock Rose, venu du savoir d’un “vieux druide” que les éléments avaient béni.

Elle le but, jusqu’à la dernière goutte.

Et cette nuit là, elle s’endormit en paix pour la première fois depuis longtemps. Et même, elle rêva d’avenir, d’un avenir plein de vie frémissante de petits bonheurs et de grandes joies.

A son réveil, elle était reposée, souriante, fourmillante d’idées et de “projets”..

Elle sentait la chaleur de la Vie, la beauté de l’amour.Rock Rose
Sa terreur s’était évanouie comme l’hiver quand renaît le printemps.
Plus jamais, elle ne ressentit cette angoisse, si profonde avant sa rencontre avec Rock rose .

Un courage inconnu encore, une force de vie nouvelle lui était offerts.

.
Aujourd’hui, .elle est devenue guérisseuse des peurs puissantes qui paralysent. Elle a choisi le nom de Rock Rose (en doutiez-vous ?) et  elle va sur les chemins, la quintessence dans sa main, porter secours à ceux qui comme elle autrefois, ont enfoui dans le tréfonds de l’âme cette terreur, extrême et indicible..
Si vous êtes de ceux-là, allez à sa rencontre, elle vous  délivrera…

Vues : 98

mirelune

juste une poussière d'étoile

error: Content is protected !!