Lunaison Cancer 29/6/2022

La Nouvelle Lune

 

La Nouvelle Lune Cancer est conjointe à Lune noire. Elle nous connecte au passé, à la blessure familiale, aux secrets intimes dont les familles héritent, aux relations parentales qui nous sécurisent et nous structurent, ou pas.


Nous prenons conscience des carences maternelles qui se sont inscrites profondément, et nous reviennent au présent, transformées en difficultés d’adaptation, en humeurs instables, en sentiment d’abandon, autant de blessures que nous avons pu compenser par des compulsions alimentaires, ou une addiction, ou l’adhésion à une religion, la soumission à un collectif, à la « Mère-patrie », la passion de la mer, etc…

Ces blessures familiales s’actualisent le temps de la Nouvelle Lune en Cancer. Le passé jaillit dans le présent et nous interrogeons notre enfance pour y déceler les conséquences dans nos vies et nos pensées, d’une mère absente ou trop puissante.

 

Nous trouverons dans ce feed back les bases de notre guérison intérieure, de notre véritable autonomie, de notre créativité, autant de portes ouvertes sur un futur enfin personnel et épanouissant.

 

En ayant conscience des habitudes et des injonctions héritées de nos mères, grand mères, familles, ou institutions dédiées à l’enfance, nous prenons le pouvoir de les transformer de manière positive, de nous « reconditionner » en toute liberté pour parvenir au déploiement de notre véritable personnalité. Le premier pas vers cet envol est la prise de conscience des carcans mentaux qui mutilent notre identité.

Cette Lunaison sera une opportunité majeure de l’année pour « Repartir sur de nouvelles bases », pour explorer lucidement les blessures du passé familial et la nature des « pansements » que nous utilisons pour combler ces failles. Ce qui se construit dans l’enfance du Cancer est souvent enfoui dans l’inconscient de l’adulte. L’émergence de ces questions et les réponses appropriées seront l’actualité de cette Lunaison Cancer 2022.

Bien sûr d’autres facteurs astrologiques doivent être étudiés concernant la famille qui nous a accueilli. La relation Lune/Saturne de notre thème natal nous informera également sur le couple parental ainsi que la relation Soleil/Lune, les rétrogradations de Mercure ou Saturne, tous ces points et d’autres pourront préciser et confirmer les blessures familiales dont il sera question ici, dans cette configuration particulière d’une Lune Noire conjointe à la Nouvelle Lune, Lune noire qui symbolise ce que nous sacrifions de notre individualité par fidélité ou emprise familiale.

 

Premier Quartier

 

Au quartier croissant, 7 jours après la NL, la Lune se positionne dans le domaine de Vénus, dans le signe de la Balance.
Dans l’exploration de nos racines, ce quartier marque la crise d’identité, le tri sans concession entre les valeurs que véhiculent les familles et l’expression de notre réelle créativité, l’expression du Soi véritable. Dans ce moment de crise, chacun(e) peut faire table rase du passé, source de tristesse et frein à l’évolution. Oui, tourner son regard vers l’horizon de la Balance ouvre à l’infini champ des possibles, à travers l’Art et la relation à l’autre.

 

Vénus, maîtresse de Balance, symbolise l’Amour nécessaire et indispensable pour réaliser cette évolution. Ruminer des rancoeurs et des colères issues de nos expériences douloureuses avec nos mères, nos familles, ne fait qu’enchaîner encore plus nos âmes à celles du passé.

Comprendre et pardonner les attitudes négatives dont nous avons pu souffrir laisse place au futur.


Les secrets enfouis au coeur de la matrice sont liés à l’enfantement, la fertilité, l’accouchement, et se chuchotent en termes d’avortements, de fausses couches, d’enfants morts à la naissance, d’infanticide, d’abandon, de mères mortes en couches, d’enfants nés de viol, et autres lourdes peines.

Dites moi quelle famille a pu échapper à cette douleur, au cours des générations ? Une douleur si prégnante qu’elle transpire encore jusque dans nos vies, hantant les descendants comme des fantômes ou des vampires émotionnels.


Nos parents et nos ancêtres peuvent être bénis d’avoir réussi, malgré les déséquilibres de leurs lignées, à nous mener jusqu’à ce point de conscience qui peut marquer une réelle transformation de notre Être. Ces douloureux secrets sont transmis de mère à fille, de parent à enfant, par des attitudes, paroles, réactions, compulsions issues de l’inconscient familial.

Nous répétons les mêmes schémas ou nous positionnons dans une attitude opposée, et notre vie, le sens de nos vies, en est dévié. Difficile de naître à Soi-même quand la famille nous lie aux fardeaux du passé.


Nous pouvons nous libérer de ce passé en développant notre amour et notre créativité, en retrouvant notre source personnelle de bien être, en cultivant l’optimisme, la foi dans le futur, après avoir dénoué ces liens toxiques et intergénérationnels.

 

Pleine Lune

Le schéma familial ne se réduit pas à la mère. L’équilibre que le foyer est censé établir tient autant aux valeurs maternelles de sécurité, de soutien, d’affection, de réponse aux besoins essentiels, qu’aux valeurs paternelles de capacité à se tourner vers l’extérieur, à travailler, à respecter les règles et les lois sociales.

Le rôle du père absent ou tyrannique viendra aussi éventuellement, ajouter au poids du passé dont on se charge au sein de la famille, à ces injonctions et ces peurs qui empêchent notre marche vers un futur radieux. Cette réflexion sera culminante au moment de la Pleine Lune en Capricorne, qui mettra en lumière l’image du père et son influence dans notre présent.

 

Comment entrons nous en relation avec l’extérieur ? Quelles sont nos aptitudes d’insertion dans la société ? Quelles sont les règles qui structurent nos vies ? Sommes nous contestataires du système ou nous y soumettons nous sans problème ? Acceptons nous facilement toute forme d’autorité ou sommes nous révoltés, en conflit permanent avec elle ?


Les réponses à ces questions permettront de situer l’influence paternelle dans notre construction, dans notre structure mentale. Et là encore, nous constaterons l’empreinte indélébile de la relation parentale dans nos actions/réactions.

Nous allons facilement répéter le même déséquilibre avec nos partenaires, dans des attitudes peu constructives, ou le dépasser en oeuvrant avec optimisme à la réalisation d’un nouveau monde, nouveau modèle de société, nouveau modèle de relation sollicitant ainsi notre créativité (regard positif tourné vers l’Avenir).

Organiser et structurer de nouvelles formes de collectifs, d’Art, de nouvelles façons de protéger le Vivant, de nouveaux rythmes musicaux, des nouveaux espaces communs, accepter des responsabilités dans ces nouvelles structures, peuvent devenir des réponses équilibrantes à même de restaurer l’image du père.

 

Quartier décroissant

 

Nous avons peut être beaucoup appris au cours de cette lunaison. Il est temps maintenant d’aller vers la transformation de ces réactions négatives inscrites depuis un lointain passé ou depuis l’enfance, que nous avons pu redécouvrir dans cette exploration intime.

 

Nous voilà 7 jours après la pleine Lune, au dernier quartier, décroissant vers la NL prochaine, en Lion. La crise est là, nous tentons maintenant de transformer notre attitude, de couper les liens toxiques, en remettant à chacun ce qui lui revient, aux ancêtres la guérison de leurs souffrance, à nous la création d’un futur plus libre et léger.

Pour sortir des carcans, des liens fidèlement renouvelés malgré leur impact négatif, nous créons en tout premier « l’acte magique libérateur ». Au travers de ce que nous savons du passé et aidés de notre intuition, de l’inspiration qui nous guide, nous reconstituons l’histoire du traumatisme et nous agissons en conséquence.

 

Accorder le pardon, réconforter l’éplorée, créer cet Amour qui guérit du passé, écrire ce pardon et le porter sur une tombe, chanter la douleur pour s’en défaire, peindre l’émotion qui nous traverse, nous nous laisserons inspirer par l’Univers bienveillant pour créer l’acte guérisseur personnel et le matérialiser. Notre énergie se purifie et s’amplifie.


L’expérience s’achève et nous nous en détachons dans la joie d’avoir transformé notre présent grâce à elle. Notre environnement est plus harmonieux désormais et notre humeur plus paisible.
Nous gagnons en sécurité, nos peurs et nos angoisses nous quittent, nous nous adaptons plus facilement aux situations extérieures changeantes.
Un nouveau besoin nous gagne, celui d’honorer notre être nouveau, apparu derrière les voiles du passé.

La Lunaison Lion en sera l’occasion.

Bonne Lunaison à Vous.

 

 

Vues : 31

mirelune

juste une poussière d'étoile

error: Content is protected !!